26 février

Chiffre d’affaires 2015
L’« après-vol » confirme sa dynamique


L’« après-vol » confirme sa dynamique (+ 15%) – Géolocalisation : une base de comparaison défavorable – Des avancées importantes dans l’Internet des Objets

Saint-Cloud, le 26 février 2016

Le Groupe Traqueur, leader de l’après-vol et expert en solutions de géolocalisation, annonce son chiffre d’affaires pour l’exercice 2015.

Au titre de son exercice 2015, Traqueur affiche un chiffre d’affaires de 16,4 M€ contre 17,7 M€ en 2014.

Solides performances dans « l’après vol »

Après un exercice 2014 déjà en croissance de plus de 15%, l’activité après-vol (84% du chiffre d’affaires total) confirme sa dynamique avec un chiffre d’affaires de 13,7 M€, en hausse de 16%. Sur l’exercice, le Groupe a consolidé ses positions sur le marché des véhicules haut de gamme et poursuivi sa stratégie de déploiement sur les réseaux généralistes. Plus de 30 000 nouveaux véhicules ont été équipés sur l’exercice et plus de 800 vols traités. Hors produits connexes (distribution de la gamme Coyote), la progression est de 22%.

 

Base de comparaison défavorable dans la géolocalisation
Progression de plus de 10% des revenus abonnements
Sur la géolocalisation (monitoring de véhicules et d’engins professionnels), l’évolution de l’activité intègre une base de comparaison défavorable, 2014 ayant été marqué par un niveau d’activité exceptionnel lié à la phase d’installation de la solution Traqueur pour le Groupe COLAS (plus de 8200 engins de chantiers équipés).

Dans ce contexte, le chiffre d’affaires de l’activité s’établit à 2,7 M€ contre 5,8 M€ en 2014. Les revenus d’abonnements affichent, à contrario, une progression de plus 10% à près de 1,6 M€ portés par l’entrée en exploitation du contrat COLAS.

2015 a également été marqué par des avancées importantes dans la mise en œuvre de la stratégie offensive visant à profiter des opportunités offertes par le décollage de l’Internet des Objets pour prendre position sur de nouveaux marchés.

 

Lancement réussi du « Traqueur Nano » : près de 4700 installations sur l’exercice
Ainsi, profitant de sa position privilégiée sur le Machine to Machine (M2M), le Groupe a lancé au cours de l’exercice, le Traqueur Nano, première balise de tracking autonome certifiée Sigfox.

Engagée au second trimestre, la commercialisation de cette technologie propriétaire a généré ses premiers revenus sur la seconde partie de l’exercice. Près de 4 700 boitiers ont ainsi été installés en 2015, représentant un chiffre d’affaires de près de 500 K€. Une montée en puissance des ventes est attendue en 2016 avec l’objectif de franchir le cap des 15 000 installations intégrant cette technologie.

Au-delà du renforcement de la pénétration sur le marché de l’après-vol, les efforts commerciaux seront renforcés au cours des prochains mois afin de déployer le Traqueur Nano sur de nouveaux marchés à fort potentiel (logistique, tracking de biens de valeur,…), et ce notamment à l’international.

 

Véhicules connectés : PSA choisit Traqueur

Dans le domaine des véhicules connectés, les programmes de développement conjoints menés avec plusieurs constructeurs européens, ont commencé à se concrétiser. Au quatrième trimestre, Traqueur a ainsi annoncé la signature d’un contrat européen avec PSA Peugeot Citroën, portant sur la mise à disposition d’une gamme étendue de services connectés (services de localisation, solution de tracking et de récupération après-vol…) à bord de véhicules des marques Peugeot, Citroën et DS.

Ces services sont disponibles en France depuis juin 2015 sur les modèles Peugeot. La commercialisation sur les véhicules Citroën et DS France interviendra au cours du 1er semestre 2016. Le déploiement sur l’ensemble des pays européens devrait débuter en 2016.

Traqueur anticipe une montée en puissance progressive des revenus associés à ce contrat qui ne devrait prendre sa mesure qu’à compter de 2017.

Maintien du cap en 2016

Pour 2016, les perspectives de croissance restent favorables sur l’activité historique de l’Après-Vol.

Dans l’activité géolocalisation, la hausse de la contribution des revenus d’abonnements devrait se poursuivre avec déjà 1,6 M€ attendus sur l’année 2016.

Les efforts commerciaux sont par ailleurs intensifiés afin d’élargir le portefeuille clients sur cette activité. Conformément à la stratégie de diversification engagée par le Groupe, plusieurs pilotes intégrant la solution Nano sont en cours sur des secteurs variés. L’objectif est d’aboutir aux premières transformations commerciales significatives dès cette année.

Dans les véhicules connectés, un nouveau partenariat avec un constructeur automobile européen majeur est actuellement en cours de finalisation.

Le potentiel de développement sur ces nouveaux territoires de marché et les perspectives toujours favorables sur les activités historiques permettent au Groupe d’aborder 2016 avec confiance.