31 mai

Comptes annuels consolidés


1 EVENEMENTS SIGNIFICATIFS

Participation non consolidée
Compte tenu de leur faible importance relative, les titres de participation détenus dans la société ALFILEO n’ont pas été consolidés au 31 décembre 2015, tout comme au titre des exercices précédents.

Compte tenu de la situation nette de cette société à la clôture de l’exercice et des perspectives futures, La dépréciation de ces titres de participation qui avait été comptabilisée pour 43 K€ à la clôture de l’exercice précédent a été maintenue de sorte que leur valeur nette comptable est nulle.

Au 31 décembre 2015, la créance datant de 2013 et non soldée dans les comptes de FLEET TECHNOLOGY a fait l’objet d’une déprécation intégrale pour 250 K€. A la clôture, la valeur nette des créances du Groupe envers cette entité est nulle.

Participation croisée
Au 31 décembre 2015, FLEET TECHNOLOGY SA détenait 1,1 % du capital de sa maison mère TRAQUEUR SA, soit 36 600 actions acquises au prix de 439 K€, quantité identique à celle constatée au 31 décembre 2014. Compte tenu de l’évolution des marchés, cette participation croisée n’a pu être dénouée à la clôture de l’exercice.

Le 21 Octobre 2015, TRAQUEUR a mis en oeuvre un contrat de liquidité avec la société de Bourse Invest Securities. Ce nouveau contrat, convenu pour une durée d’un an, est renouvelable par tacite reconduction. Les moyens suivants figurent au contrat : un crédit en espèces de 40.000 €. Il a pour objet l’animation des titres de la société TRAQUEUR sur le marché régulé d’ALTERNEXT Paris. Dans le cadre de ce contrat, au 31/12/2015 le portefeuille était constitué de 6 571 titres et le solde en espèces disponibles s’élevait à
28 217,58 €.

Ainsi, les 43 171 titres d’autocontrôle détenus par le Groupe, sont inscrits en déduction des capitaux propres consolidés pour leur coût d’acquisition (450 K€).

Informations complémentaires pour donner une image fidèle
Note 1
EBITDA = EBE (Plan comptable Général) – redevances diverses

Note 2
Les montants retenus au titre des CICE (crédits d’impôt compétitivité des entreprises), pour un total de 92 K€, ont été portés en déduction des charges sociales, tout comme à clôture de l’exercice précédent.

Note 3
FLEET TECHNOLOGY SA et TRAQUEUR SA ne comptabilisent pas de provision pour SAV dans la mesure où les prestations d’installations des boitiers qu’elles commercialisent sont pour l’essentiel sous traitées et qu’elles bénéficient à ce titre, d’une garantie de la part des sous-traitants.

Note 4
Depuis le 9 décembre 2015, la société TRAQUEUR fait l’objet d’une vérification de comptabilité par la Direction de Contrôle fiscal d’Ile de France. A la date d’arrêté des comptes, aucun passif n’a été notifié dans la mesure où cette vérification est toujours en cours.

[…]